Quoi de plus ordinaire qu'un caillou ? Les pierres de nos jardins, qui bordent les chemins ou qui jalonnent les paysages sont pourtant un peuple très intéressant.

Ce sont d'abord d'infatigables voyageurs, car avant de s'exposer au soleil, une pierre a réalisé un long périple dans les entrailles de la Terre! Avec l'eau, les pierres sont les acteurs de l'émergence de la vie bactérienne qui a préparé l'apparition d'une diversité biologique extraordinaire sur notre planète. Dans beaucoup de cultures de par le monde, les pierres sont le peuple de la mémoire. Ils sont les témoins et observateurs de l'histoire de la planète et des hommes.

Les pierres sont aussi très souvent les acteurs de phénomènes de synchronicité. De par leurs couleurs et leurs formes, elles surgissent comme des signaux dans les histoires humaines, comme des messagères.
Les pierres sont aussi d'excellents catalyseurs d'énergie. Elles captent facilement les forces électromagnétiques qui parcourent la surface terrestre, ainsi que les champs énergétiques générés par l'eau. Les mégalithes érigés un peu partout en Europe (-5000 ans) sont souvent posés sur des nœuds énergétiques souterrains. Cette disposition intentionnée des pierres dans un but énergétique se retrouve dans la construction des temples, des églises et des cathédrales.

Ainsi, les pierres gardent la mémoire du vécu, mais peuvent aussi être encodées de nouveaux messages ou d'énergie ; chez certains peuples, pour améliorer la récolte, des pierres chargées d'intention étaient disposées dans les champs. Elles maintiennent le lien au cœur de la Terre, leur origine, et sont souvent utilisées comme gardiens et éléments de stabilité à l'entrée d'un lieu.

Les pierres sont aussi chez les peuples montagnards les liens avec les esprits de la montagne. Les cairns servent autant de balisage d'un sentier que d'offrande et de protection d'un lieu.

Regardons les pierres avec attention et respect, elles sont les plus vielles et fidèles alliées de l'homme.


L’homme ne se connait lui-même qu’à la mesure où il connait le monde. Il ne devient conscient de lui-même qu’à l’intérieur du monde, et conscient du monde qu’à l’intérieur de lui-même. Chaque objet, contemplé avec attention ouvre un nouvel organe de perception à l’intérieur de nous.

Goethe

Contempler l’intelligence de la Nature qui nous entoure est une manière de s’ouvrir à la réalité du monde dans toute sa profondeur et sa beauté. Ce n’est plus l’intelligence rationnelle qui conditionne la conscience, mais un autre regard sensible. Cette vision unifiante se déploie dans le silence intérieur et le moment présent. Les stages Nature et Conscience associent plusieurs approches pour se relier à l’intelligence de la Nature, sensible et animée.

Séjour Into The Wild été en Savoie.

Qu'est-ce que le chamanisme ?

Interview avec Liliane van der Velde

logo nature conscience chamanisme

Ecoutez l'émission "Dans les yeux de Gaïa ". Bruno Soriano reçoit Liliane van der Velde pour une émission spéciale sur le Chamanisme.